český हिन्दी ภาษาไทย 中国 Dansk Deutsch English Español Français Italiano ελληνικά 한국의 magyar Malaysia Nederlands Português Român Slovenský Svenska Türkçe
SUBSTITUTS À L'ACÉTONE SUBSTITUTS AU CHLORURE DE MÉTHYLÈNE SUBSTITUTS AU XYLÈNE TOLUÈNE
Edition du : 09/07/2024 14:20

 

 

 

Susbtitut à la MEK

Nettoyage des encriers, rouleaux, racles,

au chiffon par trempage ou en circulating

Élimination des laques et peintures époxies, polyesters, polyuréthanes

 

 

 

 

NORMES

  NEUTRALENE®

SL 50

MEK

Méthyl éthyl cétone

Point éclair vase clos 

NF EN 2719

  +50°C

-6°C

 

 Contraintes pour la MEK :

 déclaration obligatoire aux compagnies d'assurances, au titre de la responsabilité civile professionnelle

► déclaration ou autorisation impliquant une étude d'impact et de danger, une enquête publique et une autorisation préfectorale, suivant les quantités stockées, au titre de la réglementation ICPE, établissements classés par la DREAL, SEVESO III liquides inflammables de catégorie 1

 
 

NORMES

  NEUTRALENE®

SL 50

MEK

Méthyl éthyl cétone

Vitesse d'évaporation à 20°C débit d'air nul

interne

19'

4'

 
 
 

NORMES

  NEUTRALENE®

SL 50

MEK

Méthyl éthyl cétone

Pression de vapeur à 20°C en kPa 

 NF EN 13016-1

3,55 

10,4

 

Plus la pression de vapeur d'un solvant est importante plus les salariés sont exposés aux vapeurs de celui-ci. On peut également en déduire une consommation beaucoup moins importante si la pression de vapeur est plus faible.

 

 

MEK

TOXICITÉ

Extrait FT 14 INRS

 

La MEK (synonyme :  Butanone) est bien absorbée chez la femme et l'homme par voie inhalatoire et cutanée.
Les mesures de concentration dans l'air expiré indiquent une rétention pulmonaire de 70 % chez les travailleurs exposés pendant 4 heures. Un travail physique augmente l'absorbtion pulmonaire.
L'absorbtion cutanée ainsi qu'un transfert dans le sang est également très rapide, la MEK est distribuée dans les reins, le foie, le cerveau, les muscles, le coeur et les poumons de manière équivalente.
Toxicité aigüe : irritation des muqueuses oculaires, nasales et pharyngées.  
Toxicité chronique : risque probable de dermatose.
 
Télécharger la fiche technique
 

CARACTÉRISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES TYPIQUES

CARACTÉRISTIQUES

  NORMES

VALEURS

UNITÉS

Aspect

  Visuel

Fluide limpide

-

Couleur

  Visuelle

Incolore

-

Odeur

  Olfactif

Pêche

-

Masse volumique à 25°C

  NF EN ISO 12185

976

kg/m3

Indice de réfraction

  ISO 5661

1,4060

-

Solubilité dans l’eau

  -

0

%

Viscosité cinématique à 25°C

  NF EN 3104

0,95

mm²/s

Indice d’acide

  EN 14104

0

mg(KOH)/g

Indice d’iode

  NF EN 14111

0

gI2/100g

Teneur en eau

  NF ISO 6296

300

ppm

Pression de vapeur à 20°C

  NF EN 13016-1

3,55

hPa

CARACTÉRISTIQUES DE PERFORMANCES

CARACTÉRISTIQUES

  NORMES

VALEURS

UNITÉS

Vitesse d’évaporation

 interne

19

minute

Tension superficielle à 20°C

  ISO 6295

28,5

Dynes/cm

Tension de claquage

  IEC 156

nm

Volts

CARACTÉRISTIQUES SÉCURITÉ INCENDIE

CARACTÉRISTIQUES

  NORMES

VALEURS

UNITÉS

Point d’éclair (vase clos)

  ISO 2719

50

°C

Point d’auto-inflammation

  ASTM E 659

270

°C

Limite inferieure d’explosivité

  NF EN 1839

1,5

% (volumique)

Limite supérieure d’explosivité

  NF EN 1839

28,5

% (volumique)

CARACTÉRISTIQUES TOXICOLOGIQUES

CARACTÉRISTIQUES

  NORMES

VALEURS

UNITÉS

Teneur en substances CMR, irritantes, corrosives

  Règlement CLP

%

CARACTÉRISTIQUES ENVIRONNEMENTALES

CARACTÉRISTIQUES

  NORMES

VALEURS

UNITÉS

Teneur en soufre

  GC MS

%

Teneur en benzène

  ASTM D6229

%

Teneur en halogènes totaux

  GC MS

0

%

Teneur en solvants chlorés

  -

 

Teneur en solvants aromatiques

  -

 

Teneur en substances dangereuses pour l’environnement

  Règlement CLP

%

Teneur en composés ayant un PRP

  -

0

%

Teneur en composés ayant un ODP

  -

%

 

Précautions d'emploi : Produit classé inflammable, inférieur à 63°C de point éclair. Produit ne contenant aucune matière première classée, CMR, toxique, nocive, irritante ou sensibilisante. Se reporter à la fiche de données de sécurité. Bien lire l'étiquette figurant sur l'emballage. En cas de fractionnement, reporter celle-ci, sur les nouveaux emballages. Utiliser pur, ne pas mélanger avec de l'eau.